SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Gex 3 - Deep Cover Gecko

Test de la Rom | Images du Jeu (6) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu Gex 3 - Deep Cover Gecko > Editeur : Crave Entertainment
> Développeur : Crystal Dynamics
> Genre : Plateforme
> Joueurs : 1
> Rumble pack : activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :eur,usa,fre
> Langue : fre,eng,ger
 

Les Notes de Gex 3 - Deep Cover Gecko
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Gex 3 - Deep Cover Gecko

D'abord apparu sur 3DO, ensuite sur Saturn, pour finir sur PlayStation, Gex, jeu mettant en vedette un lézard du même nom, a presque fait le tour de toutes les consoles 32-Bit. Il eut droit à une suite, il y a environ deux ans sur PlayStation, intitulée Gex 2: Enter the Gecko. Le jeu a passablement bien fonctionné et avait transposé notre héros de la 2D à la 3D. Un an plus tard, l'adaptation de Gex 2 s'est faite sur le Nintendo 64, et le passage 32/64-Bit s'est très mal passé, malheureusement. Parti sur sa lancée, Crave Entertainment n'a pas pu résister à la tentation de sortir un troisième jeu de Gex, Gex 3: Deep Cover Gecko, toujours sur le PlayStation. Le jeu a été très aimé, et Crave s'est décidé de remettre ça et de faire une adaptation de Gex 3 sur le Nintendo 64. Eh bien, à ma grande surprise, il a été beaucoup moins raté que Gex deuxième du nom!
Gex, agent spécial, doit sauver la ravissante Xtra, agente spéciale également, des mains du vilain Rez. Durant son voyage, Gex va avoir à parcourir de multiples endroits, qui seront tous inspirés de programmes télévisés ou de films populaires. Gex nous entraînera donc encore une fois dans ses péripéties avec son humour décapant, et quelquefois, disons-le, plutôt douteux.
Contrairement à Enter the Gecko, Deep Cover Gecko va permettre à Gex de conduire des tanks, faire de la planche à neige, monter sur des crocodiles, des chameaux, des kangourous et bien plus encore.
Le principe du jeu est simple et ressemble de beaucoup à celui de Super Mario 64. On commence le jeu dans la base secrète de l'agent Gex. On se promène un peu partout, en essayant de trouver des secrets. Il y a un endroit pour pratiquer nos habiletés, et plusieurs tableaux. Pour entrer dans un tableau, il faut un certain nombre de télécommandes (les étoiles dans Super Mario 64) pour ainsi pouvoir rentrer dans le tableau. Dans chaque tableau, il y a trois tâches à accomplir, ce qui nous oblige à refaire chaque tableau plus d'une fois. Par exemple, dans le premier tableau, qui est un tableau au pôle nord, Gex va devoir faire cinq statues à son effigie en trouvant cinq morceaux de glace à sculter, tuer cinq petits elfes en planche à neige, ainsi que tuer le méchant jumeaux du Père Noël, Satan Claus. C'est comme ça pour tous les niveaux.
Il y a aussi plusieurs tableaux bonis où on va avoir à faire pleins de trucs amusants comme grimper dans la poche d'un kangourou pour aller faire sonner dix cloches réparties dans le tableau, ou encore monter dans un tank de la deuxième guerre mondiale et détruire d'autres tanks contrôlés par Rez. C'est vraiment rigolo!
Aussi, Gex, pour chaque tableau qu'il va visiter, va porter un costume différent. Par exemple, dans le tableau du Pôle Nord, il va être vêtu avec l'habit de Père Noël et dans le tableau suivant, il va porter l'habit de Sherlock Holmes. En fin de compte, Gex ridiculise toute la culture populaire des films et de la littérature.
Les graphiques du jeu sont assez beaux. Il y a plusieurs cinématiques en temps réel qui sont superbes et très fluides. Les décors sont tout en 3D, et les personnages sont polygonaux et bien faits. Dans les scènes cinématiques, Xtra est même représentée par une vraie actrice digitalisée, directement sortie de la télésérie Alerte à Malibu. Bien sûr son visage est un peu pixellisé et légèrement floue, mais ça n'enlève rien à sa beauté et puis quel autre jeu de 64 peut se vanter d'avoir son propre top-modèle dans ses cinématiques? Mais on va tout de même pouvoir dénoter de très gros problèmes de caméra. On se promène dans le jeu, on va derrière un mur et hop! On ne sait plus où l'on est. Heureusement qu'on peut se servir des boutons C pour faire pivoter la caméra autour de nous. Bref, mis à part les problèmes de caméra, les graphiques sont bons, très colorés et assez détaillés.
Le son est également très bon. La musique se prête toujours bien aux circonstances du tableau dans lequel on est. Par exemple, dans le premier tableau, c'est Noël. On entend une petite musique joyeuse représentant très bien l'esprit de Noël. Mais elle est quelque peu répétitive. En plus, on entend souvent, à travers le jeu, Gex qui passe ses commentaires sur tout et pour tout. Le problème, c'est que c'est supposé être drôle et que ça ne l'est pas. En plus, au bout d'un moment il finit par se répéter. On aura à dialoger plusieurs fois avec notre amie la tortue au cours du jeu. Les voix des personnages sont assez bien digitalisées. Bref, la musique est bonne, mais on pourrait se passer des petits commentaires de Gex complètement inutiles.
Le contrôle est bien et très facile à maîtriser. On peut faire pleins de trucs grâce à la queue et l'agilité bien connue du lézard. Il peut sauter, faire un double saut, courir, se servir de sa queue comme un ressort pour rebondir, s'accroupir, donner des coups de queue, tirer la langue pour avaler des mouches et donner un coup de pied de karaté. Tout ceci peut sembler compliqué, mais ce ne l'est pas! On n'a pas non plus de difficulté à le contrôler et quand on veut qu'il aille à droite, il va à droite. Quand on veut qu'il aille à gauche, il va à gauche. Donc, les contrôles répondent bien aux commandes. Bref, le contrôle est bon et facile à apprendre.
Mais attention tout de même, je vous préviens: Gex 3 n'est pas un jeu où il y a des ennemis à tous les coins de rue et où le but principal est de se battre. Il y a des ennemis certes, mais vraiment pas beaucoup. C'est sur la réflexion que le jeu est axé.
Finalement, Gex 3 est un bon jeu, avec de beaux graphiques, de la bonne musique, bien qu'un peu répétitive, et un bon contrôle. Cependant, avec un prédécesseur pas terrible et la rude concurrence dans ce style de jeux, il risque de passer un peu innaperçu.



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois