SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Mario Party 2

Test de la Rom | Images du Jeu (6) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu Mario Party 2 > Editeur : Nintendo
> Développeur : Hudson Soft
> Genre : Jeu de plateaux
> Joueurs : 1 à 4
> Rumble pack : activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :eur,usa,ger
> Langue : jap,fre,eng,spa,ger,ita
 

Les Notes de Mario Party 2
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Mario Party 2

Le succès de Mario Party premier du nom en témoigne, les parents eux aussi peuvent jouer aux jeux vidéo, à condition que le principe soit instinctif et le jeu convivial. Et c'est exactement ce que propose le soft de Nintendo : revivre les joies du jeu de société entre amis et jusqu'à quatre simultanément. Pour ceux qui n'auraient jamais entendu parler du premier volet, sachez que le soft se présente sous la forme d'un jeu de l'oie, où les personnages avancent d'un nombre aléatoire de cases, et où chaque fin de tour se solde par un mini-jeu. Le soft est bien évidemment jouable en solo, même si tout l'intérêt du jeu réside dans le mode multijoueur. Ce nouvel opus conserve en fait tous les ingrédients qui ont fait le succès de son prédécesseur, mais aussi ses principaux défauts, à savoir le manque de fun de certains mini-jeux (très inégaux), et les nombreux temps morts. On passe ainsi beaucoup plus de temps à regarder les autres gérer leur tour qu'à jouer soi-même ; une phase de jeu essentielle mais particulièrement ennuyante. Heureusement, le jeu se révèle beaucoup plus fun et dynamique lorsque tous les mini-jeux ont été achetés avec les pièces collectées.
Cette suite ne propose donc pas de réelle nouveauté, l'objectif étant surtout de répondre à la demande des joueurs ayant déjà terminé le premier volet, et avides de nouveaux plateaux et de mini-jeux différents. Les six nouveaux mondes auront donc chacun une inspiration particulière : pirate, western, espace, mystère et horreur, plus un monde caché. La montagne des mini-jeux ne sera en effet accessible que lorsqu'un certain nombre de mini-jeux auront été achetés, le but étant d'atteindre la fin de chaque niveau en surmontant toutes les épreuves successivement. Une nouveauté qui relance un peu le jeu en solo. On note quand même une interactivité un peu plus prononcée que celle du premier épisode, due aux nombreux pièges qui pullulent sur le plateau de jeu, aux objets spéciaux multiples, aux jonctions possibles qui font que le jeu devient un peu moins linéaire, et aux diverses rencontres avec des personnages non joueurs (bébé Bowser, Toad). L'atout principal du soft reste bien sûr le nombre impressionnant de mini-jeux inédits, même si la plupart d'entre eux ne sont que des versions enrichies de jeux existant dans le premier Mario Party. D'un intérêt assez inégal, l'ensemble reste néanmoins amusant sans pour autant relever du délire vidéo-ludique.
Le jeu étant destiné à un public très large, les règles resteront toujours très simples et la prise en main demeure instinctive. De plus, de nombreux paramètres seront modifiables, comme le niveau de difficulté ou la durée d'une partie (nombre de tours), un menu étant uniquement consacré aux règles du jeu. Une once de diversité viendra également agrémenter les parties, certains jeux devant être joués en équipe (un contre les trois autres, ou par deux) alors que les autres donneront la part belle au chacun pour soi. Comme pour le précédent volet, les mini-jeux seront déterminés au hasard, mais leur nombre assez conséquent promet de ne quasiment jamais faire deux fois le même jeu dans une même partie.
Mario Party constitue donc un titre familial et joli comme tout, qui permettra à tous ceux qui ont apprécié le premier volet de se refaire quelques bonnes soirées entre amis. Les autres risquent cependant d'être déçus par le manque cruel d'innovation et la pauvreté du mode solo. D'autant que certains détails peuvent se révéler agaçants, comme les renversement de situation au dernier tour, ou le fait que tout se joue souvent sur les étoiles bonus (une option que l'on peut heureusement désactiver) ; ce qui laisse peut-être trop grande part au hasard. Mais vu le peu de titres qui sortent en ce moment sur la 64 bits, Mario Party 2 est un divertissement dont il serait bien dommage de se priver.



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois