SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Paperboy 64

Test de la Rom | Images du Jeu (4) | Screenshots (3) | Vidéos (1)

Box art du jeu Paperboy 64 > Editeur : Midway
> Développeur : Midway
> Genre : Distribuez les Journaux!
> Joueurs : 1
> Rumble pack : non activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :eur,usa
> Langue : eng
 

Les Notes de Paperboy 64
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Paperboy 64

Il y a plusieurs années, en 1985, à l'époque où Nintendo régnait sur l'empire des jeux vidéo avec son NES, sorti un jeu inattendu, et pour le moins surprenant et original, un jeu où on était un livreur de journaux devant aller de ville en ville pour livrer tous nos journaux, j'ai nommé Paperboy. Puisque le jeu avait bien marché, il a donc eu droit à son adaptation 16-Bit sur le Super NES avec Super Paperboy, et maintenant Midway lui a fait un lifting complet avec Paperboy 64. Cela peut paraître ridicule, enfantin, voire même totalement stupide un jeu basé sur la livraison de journaux, mais le jeu apporte tellement d'originalité au monde parfois banal et monotone des jeux vidéo qu'une fois une partie commencée, vous ne pourrez plus vous arrêter de jouer avant d'avoir passé au travers du jeu.
Ce que j'ai particulièrement aimé de Paperboy 64, c'est que le jeu est original, inattendu et totalement ridicule. Il est irréaliste quoi! Dans le jeu, le plaisir n'est pas simplement de réussir à livrer des journaux aux bonnes maisons, loin de là! On va avoir plein d'obstacles dans chacune des villes que l'on aura à traverser, tels des automobiles, des piétons, des chiens, des chats, etc. Bien sûr, on pourrait croire que pour ne pas avoir à confronter tous ces obstacles, il faudrait fuir ou encore les contourner! Eh bien non! En fait, on a un certain nombre de journaux avec nous et ces journaux, on peut en faire ce qu'on veut. On peut en tirer un sur un chien pour ne plus qu'il nous embête, en tirer sur des piétons parce qu'ils sont laids, et même en tirer sur un petit enfant de 5 ans qui s'amuse à rouler sur son tricycle! En plus, ce qui est très innovateur, c'est l'immoralité du jeu. On peut lancer un journal sur un passant juste pour le plaisir de le voir se casser la gueule. Bien sûr, il ne faudra pas oublier notre but principal dans tout ça, livrer des journaux aux bonnes adresses.
Ce qui est fort intéressant aussi, c'est l'histoire et l'aventure du jeu. Au lieu de n'avoir qu'à parcourir les nombreuses villes parsemées d'obstacles, il va y avoir une histoire. Par exemple, on va être dans une sorte de ville hantée, et le but va être de ramasser tous les cerveaux qu'un savant fou va avoir volé. Ensuite, un peu plus loin, on va devoir se battre contre une sorte de Frankenstein! Bref, le principal attrait que j'ai eu pour ce jeu, c'est qu'il est irréaliste et complètement fou!
Maintenant, parlons d'un point beaucoup moins attrayant, soit les graphiques. Ce sont les graphiques les plus carrés que j'ai jamais vu de toute ma vie. On dirait que le livreur de journaux est découpé dans du carton. D'un autre côté, je crois que ça a été fait exprès de la part de Midway, car même en le voulant, personne n'est capable de faire des graphiques aussi carrés. On dirait un vieux dessin animé des années 50. Je ne serai donc pas plus sévère de ce côté puisque je considère que c'était voulu. Bref, on dirait que le livreur de journaux est fait en papier à découper, ainsi que toutes les maisons, les arbres, les autos et les personnages qui l'entourent. Il y a aussi des scènes vidéos en temps réel qui sont tout de même bien animées considérant la « carréité » (nouveau mot) des graphiques.
Le son, lui, est assez bien sans être l'extase. Quand le livreur de journaux fonce dans un piéton ou dans une voiture, on entend on gros « BAM! » ou encore un gros « KABOOM! » et c'est très bien. Il n'y a pas grand chose à dire de ce côté. La musique est très ordinaire de son côté.
Un autre gros défaut du jeu, c'est sa trop courte durée de vie. Au début du jeu, on choisit le niveau de difficulté, de facile à difficile. Je l'ai d'abord mis à facile, et j'ai passé le jeu en 30 minutes. Le niveau intermédiaire et difficile ne sont guères mieux! Ils ont quelques niveaux suplémentaires certes, mais même si le jeu dure une heure au lieu d'une demi-heure, ça ne change pas grand chose...



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois