SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Brunswick Circuit Pro Bowling

Test de la Rom | Images du Jeu (6) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu Brunswick Circuit Pro Bowling > Editeur : THQ
> Développeur : Point of View
> Genre : Sport
> Joueurs : 1 à 2
> Rumble pack : non activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :usa
> Langue : eng
 

Les Notes de Brunswick Circuit Pro Bowling
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Brunswick Circuit Pro Bowling

Les jeux de sport sont courants sur les consoles de jeux: soccer, base-ball, basket-ball, tout y passe. Seulement, les jeux de bowling se font rares, et pour cause. Qui pourrait être intéressé par un sport de snobs comme les quilles de toute façon? Eh bien moi je le suis. J'aime bien jouer aux quilles dans mes temps libres. Je ne suis pas très sportif, et c'est bien un des seuls sports au monde que j'aime, avec la planche à neige. Seulement, il y a certaines choses de la vie qui peuvent être amusantes sans pour autant vouloir dire qu'un jeu vidéo basé sur ces choses pourrait être lui aussi amusant. Il y a déjà eu un jeu de bowling sur le N64, Milo's Astro Lanes, de Crave Entertainement, qui était un jeu de bowling intergalactique pas très bon. Maintenant, THQ s'essaie là où Crave Entertainment a échoué: amener un jeu de bowling amusant sur le Nintendo 64. A-t-il réussi? Brunswick Circuit Pro Bowling est rempli de bonnes idées qui sont malheureusement très mal exploitées. On a la possibilité de créer son propre quilleur, concourir pour de l'argent, participer à des tournois, se faire une carrière, etc. Malheureusement, quoi qu'on fasse, tous les modes se ressemblent énormément, et tout ça devient très vite monotone. Même un quilleur aguerri n'y trouvera pas son compte. Le jeu se veut un jeu de simulation, et c'est là tout le problème. Il n'y a pas d'inattendu ou d'originalité, c'est exactement comme les tournois de quille que l'on peut voir le dimanche après-midi à la télé, ce qui signifie que c'est très monotone. Il y a quand même un peu d'originalité dans les options et les menus. Comme je l'ai mentionné plus haut, on va pouvoir créer son propre quilleur, comme dans les jeux de lutte. Le problème c'est que dans un jeu de lutte, cette option sert à quelque chose, mais un quilleur ressemble à un autre quilleur n'est-ce pas? Alors qu'il soit plus costaud, barbu, etc., ça ne change rien. Dès qu'il sait lancer une boule de quille, on le prend. L'option de se faire une carrière n'est pas si mal, car on va pouvoir gravir les échelons jusqu'au sommet, si on a assez de patience pour se rendre jusque là bien sûr. Il ne faut pas être fou pour se rendre jusqu'au bout de Brunswick Circuit Pro Bowling, mais ça aide. Les graphiques sont tout bonnement hideux. Ils pourraient aisément se faire passer pour des graphiques d'un jeu de Super Nintendo. Les pixels sont nombreux et il n'y a aucun détail. Les spectateurs sont le pire de tout: de simples sprites 2D vraiment horribles et immobiles. Vraiment, Point of View aurait pu se forcer. La musique n'est pas si mal, même si je ne suis pas un fanatique du genre. C'est du techno... en fait je déteste le techno, mais je n'ai rien contre dans un jeu vidéo. Les effets sonores sont très bons. On entend la balle rouler, les quilles tomber, la foule applaudir, etc., et tout ça à la perfection. Par contre, la foule est très redondante. Quand on fait un dalot, elle pousse un cri de désespoir, qui est toujours le même. Lorsque l'on fait un abat, elle applaudit, ce qui n'est pas si mal et beaucoup moins énervant que son "Aaaaaah!" de désespoir. La vraie force du jeu réside dans son contrôle, mais qui est malheureusement très répétitif lui aussi. Il faut orienter notre lancé à l'endroit où on veut envoyer la boule, pour ensuite lancer. Il y a deux jauges qui montent graduellement, une représentant la puissance du lancé et l'autre représentant la précision du lancé. Il y a une petite marque rouge sur chacune d'elle, et il faut arrêter la jauge de monter dès que l'on atteint cette petite marque. Faire des abats demande de la technique et de la précision. Le problème, c'est qu'une fois que l'on a adopté la technique, on va faire des abats à chaque coup sans trop de difficulté. Il n'y a pas de degré d'apprentissage: tu l'as ou tu ne l'as pas. C'est malheureusement très facile d'avoir la touche. En conclusion, THQ n'a pas gagné son pari avec un jeu de bowling certes innovateur sur certains points mais qui malheureusement est très redondant et répétitif. Bien que Brunswick Circuit Pro Bowling ne soit pas si mal, on va en être lassé très rapidement. Il est tout de même meilleur que l'exécrable Milo's Astro Lanes, mais encore là, pas de beaucoup. À réserver aux TRÈS GROS fans de bowling. Encore une fois, il faudrait que Mario vienne montrer la voie à suivre pour les développeurs de jeux vidéo, dans un éventuel Mario Bowling.




Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois