SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




Akumajou Dracula Mokushiroku Gaiden-Legend of Cornell

Test de la Rom | Images du Jeu (9) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu Akumajou Dracula Mokushiroku Gaiden-Legend of Cornell > Editeur : Konami
> Développeur : Konami
> Genre : Aventures
> Joueurs : 1 à 4
> Rumble pack : activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :jap
> Langue : jap
 

Les Notes de Akumajou Dracula Mokushiroku Gaiden-Legend of Cornell
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de Akumajou Dracula Mokushiroku Gaiden-Legend of Cornell

Cette rom et ce jeu sont la version japonnaise de Castlevania - Legacy of Darkness.

Test de Castlevania - Legacy of Darkness :
Et oui ! Ce n'est pas le genre de choses qui gêne Konami que de ressortir un titre en nouvelle version... Mais bon, c'est loin d'être un cas isolé dans le monde de la console et il arrive même que le second volet se vende très bien, donc pourquoi se priver ? Castlevania : Legacy of Darkness va donc reprendre tous les ingrédients de la première mouture mais en en améliorant tous les points... d'après Konami. Cette fois-ci, ce sont deux nouveaux personnages dont vous pourrez suivre les aventures : Cornell, le loup-Garou ainsi que Henry personnage plus mystérieux.

Vous aurez toujours les deux autres personnages du Castlevania précédent : Carrie et Reinhardt qui seront aussi présents pour de nouvelles aventures. Pour faire simple, Castlevania LOD reprend en gros tous les niveaux de Castlevania mais en changeant quelques niveaux par ci par là. Seule grosse nouveauté, l'histoire de Cornell qui est elle toute nouvelle avec des niveaux inédits etc. Détail important, vous devrez d'abord finir le jeu avec cet homme-bête avant d'avoir accès à la suite et donc aux trois autres personnages. Le scénario de Cornell se déroule pour sa part 8 années avant le combat qui opposera Dracula Carrie et Reinhardt à Dracula. Doué de pouvoirs colossaux et d'une force herculéenne, Cornell usera de toutes ses ressources pour retrouver sa soeur et l'arracher des griffes de Dracula.

Dans le maniement, cette mise à jour ressemble comme deux gouttes d'eau à l'autre. Mêmes menus, mêmes commandes, rien ne change et le moteur graphique reste lui aussi inchangé. Evidemment, Cornell possède ses propres mouvements et s'il est rapide, il est aussi moins précis dans le système de visée automatique que le sont les autres. Cornell pourra donc se baisser, sauter, s'accrocher et il se bat à distance grâce à une sorte d'éclair tandis que ses griffes lui serviront pour les corps à corps. On retrouve aussi l'inventaire et la nourriture pour guérir les blessures ou encore les différentes armes de jet comme les couteaux, eau bénite ou hachettes.

Les nouveaux niveaux sont intéressants mais concernent surtout Cornell tellement les scénarios de Carrie et de Reinhardt ressemblent à l'ancienne mouture sans parler de Henry dont l'histoire reste bien trop simpliste. Nouveaux niveaux, nouveaux boss bref un regain d'intérêt certain mais aussi un jeu qui a bien vieilli. Surtout que le premier Castlevania 64 n'était pas de toute première jeunesse. Mais bon, les aficionados retrouveront sûrement avec joie les personnages, l'ambiance et le style inimitable des Castlevania, sorte de monument et de mélange heroic-fantasy kitsch des premières heures du jeu vidéo.

Bref, si dans le fond Castlevania : Legacy of Darkness n'est pas un mauvais jeu, on se pose quand même cette question. Pourquoi Konami sort-il ce jeu aussi peu de temps après le Castlevania 64 en y ajoutant certes des choses, mais pas assez pour valoir véritablement le coup.



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois