Mardi 17 Juillet 2018 - 11h59

Tests, Images, Screenshots et Vidéos de Roms Nintendo 64

SyTEST.Net

ACCUEIL     TESTS DE ROMS     IMAGES DE JEUX     SCREENSHOTS     VIDEOS     CONTACT

     
BattleTanx - Global Assault
Test de la Rom | Images du Jeu | Screenshots | Vidéos
    

» Test de la Rom " BattleTanx - Global Assault " sur N64 :
Temps de lecture : < 2 min

Sur fond de scénario apocalyptique, de guerre nucléaire, bactériologique et de luttes de gangs, Battletanx Global Assault nous plonge au cœur de la bataille à bord d'engins terrestres surarmés.Dans le genre apocalyptique, tous les scénarios se ressemblent plus ou moins. Pas de révolution ici non plus, on retrouve les ingrédients habituels : guerre nucléaire, virus qui a dévasté la planète, violence, guerre des gangs, ruines, gentils, méchants etc. etc. Cependant, l'histoire de Battletanx a un petit côté malsain. En effet, le virus X2, qui est en partie l'origine de tout ce foutoir, n'atteint que les femmes. Toutes, ou presque, on donc été tuées. Du coup, les hommes s'arrachent les rescapées et les gardent sous leur joug afin de garantir la pérennité de leur population, d'où la guerre des gangs… On ne va pas s'outrer de ce type de scénar', mais il faut bien reconnaître que ça ne laisse pas indifférent. Bref, passons à l'action.

Dans Battletanx, le mode multijoueur est à peu près aussi bien servi que le mode solo, où le joueur doit achever une campagne de 24 missions avec à chaque fois des objectifs sensiblement différents. Au total dans le jeu, on peut prendre les commandes de 12 engins ayant des caractéristiques propres à chacun. La maniabilité varie d'un engin à l'autre, mais d'une façon générale, la jouabilité n'est pas vraiment bonne. Les commandes sont en effet trop sensibles, et le pad analogique vous fait alors faire des zigzags en permanence… au bout de quelques minutes, le mal de tank finit par vous envahir. La vitesse est assez, voire très élevée dans certaines conditions. Outre votre tir principal, vous avez d'autres armes plus puissantes, comme des roquettes, à ramasser sur le terrain. Vous croiserez aussi des items, comme le turbo, un radar, un bouclier, un déguisement, de l'énergie etc. classique pour un jeu d'action de ce tonneau. Signalons enfin ici que le mode aventure perd assez rapidement de son intérêt, puisqu'on en vient à faire un peu toujours la même chose. En fin de compte, c'est la monotonie qui prévaut.

Comme je le disais à l'instant, le mode multijoueur est tout particulièrement développé. Ici encore, on a une série de mini-jeux avec leurs propres règles, pouvant être d'ailleurs joués seul ou avec 3 autres joueurs. Les sept jeux disponibles sont les suivants : jeu de la mort (le premier à 10 points gagne), chef militaire (capturer toutes les femmes de l'équipe adverse et les ramener dans sa base), guerres de char (3 minutes pour marquer un max de points), frénésie (capturer les femmes apparaissant de manière aléatoire sur l'ère de jeu), convoi (une équipe à en charge de protéger un convoi, l'autre de le détruire), arrêtez-les (capturer une femme et la garder en sa possession pendant au moins 30 secondes), familial (dérivé du mode jeu de la mort). Evidemment, tous ces modes de jeu, joués à quatre, sont beaucoup plus intéressants qu'en solo. En tous cas, ils ont le mérite d'allonger l'intérêt du jeu pour pas mal de temps (et c'est tant mieux vu la pauvreté de l'aventure en solo), pour peu que vous ayez quatre manettes et des amis avec qui vous friter, cela va de soi

Test écrit par SyQuest

 

» Boite :
  

  

» Informations :

  
Editeur : 3DO
Développeur : 3DO
Genre : Action
Joueurs : 1 à 4
Rumble pack : activé
Testé avec : Project64 V1.5
Versions émulées :eur,usa
Langue : fre,eng,ger
  
» Notes :
  
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
Note Finale :

Copyright © 2002 - 2018 SyTEST.Net  -  Créateur : SyQuest   -  Webmaster : BFrancois