Jeudi 21 Juin 2018 - 21h48

Tests, Images, Screenshots et Vidéos de Roms Nintendo 64

SyTEST.Net

ACCUEIL     TESTS DE ROMS     IMAGES DE JEUX     SCREENSHOTS     VIDEOS     CONTACT

     
Knockout Kings 2000
Test de la Rom | Images du Jeu | Screenshots | Vidéos
    

» Test de la Rom " Knockout Kings 2000 " sur N64 :
Temps de lecture : < 3 min

Le premier jeu de boxe de la Nintendo 64 est celui d'Electronic Arts développé par Black Ops. Tout y est pour que "Knockout Kings 2000" soit un excellent jeu: les plus célèbres boxeurs de ces dernières années sont présents, on peut créer son propre boxeur et les animations sont nombreuses et plutôt réussies... Et pourtant cela ne suffit pas pour en faire un bon jeu...

Les fans de boxe attendent ce jeu depuis plusieurs mois déjà et il vient d'arriver: "Knockout Kings 2000" est là et il met à la disposition des joueurs un nombre impressionnant de boxeurs dont voici la liste non-exhaustive: Mohammed Ali, Roberto Duran, "Sugar" Ray Leonard, Eric "Butterbean" Esch, Oscar De La Hoya, Evander Holyfield, Lennox Lewis... Quel fan de boxe n'a jamais rêvé de se prendre pour Mohammed Ali ou Oscar De La Hoya ou encore Evander Holyfield? Electronic Arts vous propose de transformer votre rêve en réalité et de devenir l'un de ces boxeur légendaire. Deux modes de jeu s'offrent à vous: le mode Career classique 1 joueur dans lequel vous devrez combattre un certain nombre de boxeurs jusqu'à ce que vous soyez le premier. Le second mode est le mode Slugfest dans lequel vous combattrez soit l'ordinateur soit un autre joueur mais attention: aucune règle de catégorie n'est applicable et vous pourrez combattre un adversaire 2 fois plus lourd que vous ou 2 fois plus petit... Et c'est alors que vous vous rendrez compte d'un problème important...

Le problème est d'autant plus important qu'il découragera les plus passionnés. Bien que Black Ops ait développé un certain nombre de combos, seule l'utilisation d'un ou 2 combos permet de venir à bout de son adversaire. Chaque boxeur possède bien son coup de prédilection mais cela ne suffira pas à donner l'envie de se battre puisque la combinaison de quelques coups suffit à mettre chaos pratiquement tous ses adversaires... Petit plus intéressant: lorsque votre force est au maximum vous pouvez donner un super coup de poing qui a toutes les chances de mettre votre adversaire chaos ou tout du moins de l'assomer pour plusieurs secondes. L'accumulation de points étant la seule façon de gagner vous serez rapidement tenter d'effectuer toujours les mêmes enchainements ce qui est loin d'être très palpitant. Si l'intérêt du jeu n'est pas évident, Black Ops a quand même développé un jeu dans lequel les joueurs sont tout à fait réalistes (les ressemblances sont frappantes) et la possibilité de créer son propre boxeur apporte un nouvel intérêt au jeu. Mais il faudra quand même être très motivé pour jouer plus de quelques heures à "Knockout Kings 2000": l'AI de très moyenne qualité donnera toujours l'avantage au joueur le plus fort et les lenteurs excessives ne feront qu'aggraver la situation...

"Knockout Kings 2000" n'est pas un mauvais jeu, il est même à la limite d'être bon mais trop de défauts le prive d'une appréciation réellement positive. Le côté répétitif des coups, une intelligence artificielle mal équilibrée et des ralentissements qui vous bloqueront en pleine action ne peuvent qu'handicaper un jeu qui pourtant bénéficie d'une bonne ambiance sonore (public et commentaires) et musicale. C'est bien dommage pour Electronic Arts qui a tenté de créer un jeu à mi-chemin entre la simulation et l'arcade et qui aurait certainement mieux fait de choisir entre les 2 plutôt que de proposer un jeu "hybride" et hésitant.

Test écrit par SyQuest

 

» Boite :
  

  

» Informations :

  
Editeur : Electronic Arts
Développeur : Black Ops
Genre : Boxe
Joueurs : 1 à 2
Rumble pack : activé
Testé avec : Nemu V0.8
Versions émulées :eur,usa
Langue : eng
  
» Notes :
  
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
Note Finale :

Copyright © 2002 - 2018 SyTEST.Net  -  Créateur : SyQuest   -  Webmaster : BFrancois