SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




A Bug's Life

Test de la Rom | Images du Jeu (5) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu A Bug's Life > Editeur : Activision / Disney Interactive
> Développeur : Traveller's Tales
> Genre : Aventures
> Joueurs : 1
> Rumble pack : activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :eur,usa,fre,ger
> Langue : fre,eng,ger
 

Les Notes de A Bug's Life
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de A Bug's Life

Les licences de films et les jeux vidéo ont toujours fait bon ménage. Je sais ce que vous vous dites. Vous vous dites: « Ben! Ça doit être parce que c'est ça qui fait les meilleurs jeux! » Eh non! Le cash! Le fric! Le bidou! Le foin! Voilà ce qui pousse les développeurs à faire de tels jeux, et voici donc ce qui a poussé Activision à vouloir faire un jeu à partir du film A Bug's Life, film de Disney sortit plus tôt cette année. Je dois dire qu'en tant qu'amateur de films, A Bug's Life m'a beaucoup plu. Mais en tant qu'amateur de jeux vidéo, A Bug's Life m'a beaucoup déçu.
L'histoire est la même que celle du film. Chaque année sur l'Île des Fourmis, la colonie des fourmis, sous les ordres de la reine Ant et de la princesse Atta, qui s'entraîne pour succéder à sa mère pour monter sur le trône, travaille très fort pour faire des réserves de provisions pour l'hiver. Mais, à tous les ans, Hopper et sa horde de sauterelles vont réclamer de la nourriture aux fourmis. En fait, elles obligent carrément les fourmis à faire des provisions pour elles. Ce n'est pas seulement terrifiant pour les fourmis, c'est aussi très humiliant! Flik, une fourmi pas comme les autres et un inventeur hors pair, a construit une machine aidant à faire les réserves plus vite. Malheureusement, son appareil s'est soudainement emballé et a détruit toute la nourriture que les fourmis avaient récoltée pour les sauterelles.
Lorsque les sauterelles s'en rendirent compte, ce fut le chaos total. Elles détruisirent tout sur leur passage. Mécontent, Hopper demanda le double de la nourriture habituelle, pour la fin de la saison. Flik est appelé à comparaître en jugement pour son effroyable sottise. Au cours du procès, Flik, avec la tête fourmillante d'idées (jeu de mots) en fit part au conseil des fourmis. Il leur proposa d'aller trouver de plus gros insectes que les fourmis pour les aider à combattre Hopper et sa bande. Curieusement, la princesse Atta accepta, et Flik quitta l'île pour partir à l'aventure pour trouver ses grosses bestioles.
Flik a plusieurs amis qui vont l'aider dans sa quête. Il y a:
Slim: Slim est le clown du cirque. Il se plaint toujours pour un oui ou pour un non, et oh! combien il se sent incompris. C'est triste pour lui, mais c'est un véritable amusement pour les autres;
Heimlich: Heimlich aime son estomac, et ce dernier le lui rend bien. En clair, il est gros et il aime bouffer. Son estomac est tellement flasque qu'il est une vraie trampoline;
Francis: Francis est souvent pris pour une fille par les autres. C'est parce que c'est une coccinelle, mais qui a dit que les coccinelles ne pouvaient pas être des mâles? Francis aime se battre et fait rétracter ses paroles à quiconque oserait le prendre pour une fille;
Rosie: Rosie ne fait pas les toiles d'araignée les plus résistantes du monde, mais elle fait de son mieux! Flik peut enjamber certains obstacles en utilisant les toiles de Rosie;
Dim: Dim est un vrai cœur d'or. Flik utilise Dim comme un transport aérien pour le transporter, lui et ses amis. Même si Dim est très utile, il est assez simplet de nature;
Tuck & Roll: Flik utilise ces deux petites bestioles pour pouvoir sauter plus haut;
Gypsy: Gypsy est un papion d'une beauté éblouissante. Lorsque Gypsy détend ses ailes de tout son long, elle est d'autant plus belle;
Manny: Manny est un magicien et il se prend très au sérieux... Dommage que ce soit le seul! Mais ne vous fiez pas à ses airs bourrus, car à l'intérieur, c'est un vrai cœur d'or.
Le jeu est un port de la version PlayStation. Mais ce n'est pas parce qu'on dit port qu'on veut dire IDENTIQUE! Juste en regardant les graphiques, on peut deviner que c'est plus le cash, le fric, le bidou et le foin qui a poussé les développeurs à faire le jeu. Quand je dis ça, vous penserez tous à un seul et même mot: pixels. En plus, c'est également Traveler's Tales qui a fait la version PlayStation du jeu. La seule différence c'est l'absence des FMV, ce qui n'est pas pour me réjouir. Le taux d'images/seconde est très lent et le jeu n'est pas très fluide. Il y a souvent des problèmes de caméra en plus. Lorsqu'on se promène dans l'univers du jeu, qui soit dit en passant est tout en 3D, on peut ne plus voir notre personnage parce qu'il est caché par une montagne, des arbres, etc. Bref, les graphiques n'ont rien d'exceptionnel et n'ont pas du tout la même ambiance que l'on retrouve dans les films de Disney.
Le son et la musique sont bons par contre. Un petit air de flûte très joyeux qui reflète bien le film, ainsi que l'ambiance de Disney. Les effets sonores et les voix digitalisées sont également de bonne qualité. Flik est armé de fruits qu'il lance et lorsqu'ils éclatent, le son est très juteux et rigolo! Mais ça aurait été bien que la musique soit de la musique tirée du film par contre.
Le contrôle n'est pas vraiment approprié. On évolue dans un monde 3D mais bouger avec le stick analogique ce n'est pas de la tarte! On n'arrive jamais à aller où on veut quand on le veut! On peut très bien essayer d'aller à droite et se retrouver à aller à gauche. C'est d'autant plus frustrant qu'on va mourir plus d'une fois à force d'aller n'importe où. À part les problèmes de stick analogique, le bouton A sert à sauter et le bouton B à tirer des fruits sur nos ennemis pour les tuer. Bien sûr des fruits ça parait inoffensif au premier coup d'œil, mais n'oubliez pas que c'est sur des insectes que nous les lançons! Ouch! On peut également utiliser le bouton B pour soulever certains objets et, si l'on appuie sur le bouton A à deux reprises, on va pouvoir sauter et atterrir en position assise. Ça aussi ça fait très mal. Pauvres ennemis... Mais de toute façon, le contrôle est mauvais, inapproprié et inoriginal. Un autre mauvais point de A Bug's Life est qu'il n'est pas très long. Il y a environs 15 niveaux et ils sont tous très faciles. Passer un niveau peut prendre de une à dix minutes, dépendamment du niveau. Passer le jeu va prendre quelques jours, voire une semaine pour les plus mauvais d'entre nous, mais pas plus... C'est très court pour un jeu de la qualité de A Bug's Life qui, à défaut d'être un jeu de qualité, aurait au moins pu se garnir d'un bon point de ce côté en offrant une plus grande diversité de niveaux et d'action! Le jeu est en effet très redondant, donc, même s'il va vous être facile de le passer, vous n'êtes même pas sûrs de vous rendre jusqu'au bout avant d'avoir le goût de passer à autre chose. Finalement, A Bug's Life est un jeu qui n'en vaut tout simplement pas la peine. Les graphiques médiocres et le contrôle deux fois plus médiocre font de A Bug's Life un jeu à éviter à tout prix, sauf pour les vrais gros fans de Disney. Il n'y a que le son de bon dans ce jeu. J'ai vu le film, et je dois dire que j'ai été dix fois, voire cent fois, plus impressionné. Le film était un régal pour les yeux. Traveler's Tales n'a pas réussi à capturer l'univers et la magie de Disney dans ce jeu, et c'est bien dommage.




Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois