SyTEST.Net - Tests, Images, Screenshots et Videos de Roms N64

SyTEST.Net



Tests de Roms



Roms N64



Partenaires



Site Audité Par




BattleTanx

Test de la Rom | Images du Jeu (5) | Screenshots (4) | Vidéos (1)

Box art du jeu BattleTanx > Editeur : 3DO
> Développeur : 3DO
> Genre : Action
> Joueurs : 1 à 4
> Rumble pack : activé
> Testé avec : Project64 V1.5
> Versions émulées :usa
> Langue : eng
 

Les Notes de BattleTanx
Jouabilité :
Intérêt :
Graphisme :
Son :
 
Note Générale :


Le Test de BattleTanx

« Tues-le, tues-le! » C'est avec ces simples mots résonnant dans ma tête que je fit ma première victime... Il était là, gisant sur le sol, inerte, le corps entaché de sang, un obus dans le ventre, en appelant sa mère au secours. Mais une victime n'était pas assez! Il m'en fallait plus! Plus de morts, de destruction et de boucherie sanglante! MWHOUHAHAHAHAHAHAHA! C'est alors que, dans ce carnage à n'en plus finir, je sentis monter en moi une frustration hors paire et un goût de vengeance indescriptible. C'est en effet la sensation que vous ressentirez si vous avez eu une dure journée au travail, que vous avez besoin de vous défouler et que vous jouez au jeu Battle Tanx de 3DO.
Le jeu nous amène dans un futur post-apocalyptique en manque de femmes... Ça vous dit quelque chose? Un jour une épidémie d'un virus s'attaquant aux chromosomes double-X de la femme les fît dépérire par millier, ce qui fait donc du sexe faible (commentaire sexiste et inapproprié) une race (je vais me faire tuer moi à parler de la femme comme ça) en voie d'extinction. Le gouvernement fit prestement des zones de quarantaine pour protéger les femmes non-infectées par ce terrible virus, pour la sauvegarde de l'espèce. Les hommes se sont vites révoltés contre les mesures préventives du gouvernement les privant de ces fleurs si précieuses (ouf, je me rattrape). Sans les femmes, les hommes sont revenus à leurs plus bas instincts, qui est de détruire et de tuer. Des clans se sont formés, ayant tous un point en commun : le goût de la destruction. Les femmes sont devenues tellement rares qu'elles sont vénérées et idolâtrées par les hommes. Ces femmes, on les appelle les Queen-lords.
Dans Battle Tanx, on assume le rôle d'un conducteur de tank dans son tank (évidemment) et plusieurs missions nous attendent, comme traverser un pont, détruire un certain nombre de tanks, sauver un certain nombre de Queen-lords et bien plus encore. Bien sûr, réussir un but de mission, là n'est pas tout le plaisir qu'on va pouvoir retirer du mode solo de Battle Tanx. On va également pouvoir détruire, faire exploser, éviscérer, tuer et étriper, et tout ça gratuitement. Mais Les graphiques de Battle Tanx ne sont pas exceptionnels. Ils sont assez beaux sur certains aspects et affreux sur d'autres. Les textures sont affreuses et embrouillées, et le manque de détails est flagrant, surtout pour les constructions qu'on peut détruire. Les explosions peuvent être impressionnantes par moment, mais malheureusement il y a BEAUCOUP trop de fumée lorsqu'on en est trop rapproché, tellement qu'on peut perdre l'entièreté de notre champ de vision jusqu'à 10 secondes. Les effets de lumière sont absents et c'est ce qui donne aux graphiques du jeu une apparence si peu impressionnante. En plus les décors sont très répétitifs, ainsi que les ennemis, qui se ressemblent tous. Vraiment, 3DO aurait pu faire un effort sur ce point...
En ce qui concerne les sons, ils sont vraiment passables, et quand je dis vraiment passables, je veux dire que le bouton « Mute » de votre télécommande pourrait s'avérer utile. Le son des explosions est toujours le même et constitue 90% de ce que vous entendrez lors d'une partie, donc ça peut être franchement énervant à la longue. La musique n'est pas très bonne non plus puisqu'elle fait un astucieux mélange d'opéra avec du rock de la fin des années 80 accompagné d'une touche propre à 3DO pour nous donner finalement une musique carrément nulle. Également, il n'y a aucune voix digitalisée, ce qui est très décevant et qui, quand on y pense, n'aurait pas été très dur à rajouter.
Un autre point faible du jeu serait peut-être sa durée de vie assez courte. Le mode solo du jeu comprend en tout 17 missions qu'un joueur expérimenté peut passer en moins de deux jours. Il y a cependant le mode multijoueur qui est assez amusant. Vous pouvez jouer de deux à quatre joueurs simultanément dans des modes plus variés les uns que les autres comme un mode où il faut s'entretuer avec notre ou nos adversaire(s), un où il faut capturer la Queen-lord adverse et la ramener à notre campement, un mode de survie et plusieurs autres.



Copyright © 2003 - SyTEST.Net - Créateur : BFrançois & SyQuest - Webmaster : BFrancois